samedi 30 août 2014

MONCHIQUE ET SES MAISONS COLORÉES

Retour en Algarve pour la suite de notre petit voyage dans cette merveilleuse région du Portugal.


Nous restons dans la Serra de Monchique la chaine de montagne qui sépare l'Algarve à l'Alentejo et après avoir sillonné les rues de Caldas de Monchique, nous "montons" encore un peu plus haut en direction de la "grande" ville  : Monchique.




Autant vous le dire tout de suite, après avoir succombé au charme de la petite station thermale, nous avons été au premier abord un peu déçu par cette grande ville. Nous avons même un temps, penser à passer notre chemin. 

Heureusement, notre envie de découverte fut plus forte et notre petite ballade dans le Monchique historique nous à réconcilier. Nous lui avons trouvé un charme particulier et somme toute très colorés.




Monchique est une ville très différente des villes côtières que nous avions déjà visité.

Des maisons hautes et très colorées entourées au niveau des toitures de "jupes"  bordent les traditionnelles ruelles  pentues pavées et étroites.

Un autre atout et pas des moindres, de part son altitude, la ville offre plusieurs point de vues sublimes sur les alentours.








Entre ces grandes maisons colorés au détours de ruelles,  nous retrouvons ici ou là les petites maisons au charme typique de l'algarve.






J'espère que si vous passez par là, ces quelques photos vous aurons donné envie de visiter Monchique car vraiment cette bourgade vaut le coup d'oeil, il suffit juste d'aller un peu plus loin dans nos envies de découverte que le premier tableau qui nous est offert.

Je vous souhaite à tous un très beau week end ensoleillé.










jeudi 28 août 2014

ALLO, LE 18 ?

Ça faisait plus d'un mois que je les voyais tournoyer dans l'angle de la toiture.

Au fil des jours,  il y en avait de plus en plus de ces petites guêpes. Plus d'une cinquantaine au plus fort de l'activité du nid. Elles commençaient à être un peu trop entreprenantes à mon gout, rentrant même par moment dans la chambre.


Nous avons tenté par nos propres moyens de les déloger, voir de les exterminer... à presque 7 m du sol, ce n'était pas une mince affaire et commençait à être dangereux.

Il était temps de les appeler.... les pompiers du village bien sur !!!


Dans beaucoup de département, les pompiers ne se déplacent plus pour ce genre d'intervention et nous renvoient vers des sociétés indépendantes. 

Je pensais que c'était le cas chez nous mais après en avoir discuté avec eux au téléphone, ils m'ont informés qu'ici en Moselle, nous avions la chance que nos pompiers se déplacent toujours pour les nids de guêpes et ce gracieusement.

Rendez vous était donc  pris pour le lendemain soir.




Le petit camion rouge est arrivé comme prévu et en moins de 30 min, l'affaire était dans le sac... ou plutôt le nid ! Ils ont bien bossés et tout était remis en place sans casse après l'intervention.



Les guêpes bien énervées ont tournées quelques heures autour du toit puis sont parties vers d'autres horizons pour notre plus grand bonheur !!!

Le nid était gros et les guêpes s'étaient logées dans la hauteur des briques sous la toiture donc quasiment impossible pour nous sans leur moyens d'intervenir. 

Merci à vous Messieurs les pompiers pour votre gentillesse et votre disponibilité. 


lundi 25 août 2014

CALDAS DE MONCHIQUE

Aujourd'hui on quitte le bord de mer et on prend de la hauteur. 


Je vous emmène dans la chaine de montagne la Serra de Monchique et plus précisément à Caldas de Monchique à 300 m d'altitude, une petite station thermale réputée depuis l'époque des romains pour son eau thérapeutique.



L'eau de source des collines coule à travers la ville où elle approvisionne les fontaines de la place principale.



En juillet, nous n'avons pas eu la chance de voir les petites cascades pleines mais je vous ai trouvé une petite photo pour voir ce que nous aurions pu voir si nous y avions été à la saison des pluies. A côté se trouve les bassins tels que nous les avons trouvés....



C'est vraiment une petite ville que nous avons apprécié pour son calme, sa sérénité. 
Les promenades en sous bois sont superbes et j'imagine comme cela doit être agréable de les arpentés au printemps puisque ce sont des forêts de mimosa et d'eucalyptus. 




Tous le long de notre promenade nous avons été accompagnés par une sérénade des grillons. 
Ce fut l'un des moments que nous avons le plus apprécié lors de notre séjour.







samedi 23 août 2014

LAGOS CÔTÉ MER

Après avoir arpenté les rues du vieux Lagos, je vous emmène aujourd'hui voir Lagos côté mer.


Lagos est un vieux port maritime dont l'histoire remonte à plus de 2000 ans mais rassurez vous je ne vais pas vous raconter les 2000 ans de son histoire !!!! Je vous entends d'ici dire ouf !!!!


Sachez quand même que c'est de ce port que partaient les flottes de caravelles des grands explorateurs portugais pour les grandes découvertes à travers les océans.



Sachez également que c'est à Lagos que les premiers esclaves furent ramenés en Europe pour y être vendu sur le premier marché aux esclaves ouvert en 1444. Mais rassurez vous ce temps est révolu et sur le bateau du dessus ce ne sont que des touristes !!!



Enfin, sachez que la mort de l'un des plus grands explorateurs portugais de l'époque, le Prince Henri "Le Navigateur" marqua la fin du "règne" maritime de Lagos au profit de Lisbonne plus au nord.



Outre le port et la superbe promenade qui longe le canal d'entrée à la marina, ce qu'il y a de sublime à voir à Lagos, ce sont les superbes falaises qui surplombent la mer.




jeudi 21 août 2014

LAGOS CÔTÉ VIEILLE VILLE

Aujourd'hui après les tournesols lorrains, on retourne au Portugal pour la suite de mon petit voyage en Algarve.

Ce sera par une petite visite de Lagos côté ville, ancienne capitale de l'Algarve entre 1576 et 1756. 


Dans un premier temps, je vous montrerais un peu le vieux Lagos puis dans un prochain article vous découvrirez le Lagos côté mer.


Cette ville du sud du Portugal, devenue station balnéaire à conservée beaucoup de charme et de caractère. 


Le côté historique à su être préservé au fil des ans et il fait bon flâner au milieu de ses ruelles étroites et pavées ainsi que sur la promenade qui longe le canal d'entrée dans la marina où un petit vent léger venait "refroidir" l'après-midi le plus chaud de notre séjour. 


Dans le vieux centre, maisons faïencées d'un autre temps et maisons colorées ou blanches se côtoient et malgré le fait que l'on était en Juillet, il n'y avait pas encore trop de monde dans les petites ruelles commerçantes.


La vieille ville est entourée de muraille datant du 14ème siècle et quelques jardins d'oliviers côtoient de grands palmiers. C'est vraiment très dépaysant.