jeudi 25 janvier 2018

DANS LES RUES DE BRUGES -2-

Si vous n'en avez pas marre de ce petit coin de Belgique, nous continuons notre escapade dans les rues de Bruges en passant par le lac Minnewater et son parc.


Appelé aussi le lac d'amour, c'est un lieu romantique à souhait avec ses saules pleureurs et ses grands arbres qui se reflètent dans l'eau. A l'automne ce parc doit être juste magnifique !




Une imposante tour, la "Powder Tower" fait face à la magnifique maison de l'éclusier.




Nous empruntons le pont qui enjambe le lac pour poursuivre notre chemin le long du grand canal afin de nous diriger vers la Gentpoort (la porte de Gand) une des quatre portes médiévales encore conservées ici à Bruges. 






Là, nous avons eu la chance de voir se lever le pont qui lui fait face pour laisser passer un petit bâteau de plaisance. C'est toujours très impressionnant de voir ces structures à l'oeuvre.




Notre rendez vous pour la visite de la brasserie De Halve Maan arrivant à grand pas, nous reprenons la direction du Walplein en coupant par des superbes petites rues de la ville ne faisant pas parti des circuit touristiques. Du coup, nous sommes presque seul au monde durant un certain temps. Quel plaisir !!!







A bientôt pour d'autres découvertes de Bruges
Tatiana

dimanche 21 janvier 2018

LE BEGUINAGE DE BRUGES

Aujourd'hui, on passe ensemble la porte du béguinage de Bruges et nous voilà transporté en quelques secondes comme dans un autre monde. 


Un monde de silence qui loin de l'agitation de la ville et malgré un nombre de touristes assez important respire le calme.





Pour la petite histoire et parce que avant d'aller visiter Amsterdam, lieu où j'ai découvert ce mode de vie,  je ne connaissais même pas ce mot, les béguinages construits principalement au nord de l'Europe, étaient de véritables petits villages dans la ville.


Ces lieux permettaient aux femmes seules de vivre leur croyances sans pour autant être des religieuses. Les béguines vivaient de mendicité et d'artisanat.




Le Béguinage de Bruges, date de 1245 et contient une trentaine de maisonnettes en briques peintes en blanc, entourant un parc arboré et magnifiquement fleuri au printemps (nous n'avons pas eu la chance de le voir à cette période de l'année). Une petite chapelle leur permettait de vivre leur foie en toute tranquilité.  Il est entouré de grands murs en pierre et des douves à l'époque assuraient sa protection.



Les béguinages sont très souvent construit de la même façon et inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco, il est ainsi très facile de les reconnaitre lorsque l'on en voit un.





La dernière béguine de Bruges est décédée en 1930 et depuis c'est une congrégation de Bénédictines qui occupent les lieux.


On y passerait bien un bon et long moment à l'abri des arbres mais d'autres lieux de la ville nous attendent.





Nous passons donc une nouvelle  et imposante porte qui marque la fin de la visite du béguinage pour nous diriger vers le Minnewater et d'autres magnifiques rues de Bruges….




A tout bientôt pour la suite de la visite de Bruges
En attendant, je vous souhaite un bon dimanche

Tatiana


vendredi 19 janvier 2018

DANS LES RUES DE BRUGES - 1 -

Après une bonne nuit de sommeil et un petit déjeuner succulent, nous partons de bonne heure découvrir la ville.

Il y a tant à voir en une seule journée et nous décidons donc de la commencer en prenant la direction du Minnewater (Lac d'amour).

Cette direction nous permettra de voir une belle partie du sud de Bruges avec entre autre, la cathédrale St Sauveur, le Beginhof, le parc Minnewater et prendre le temps de visiter la brasserie de Halve maan  qui se trouve dans ce secteur) Vous savez, celle qui a construit un pipeline de bière.

On en profite aussi pour admirer l'architecture flamande des petites maisons de ville, de traverser les canaux ici ou là avec un seul maître mot : profiter … profiter …. PRO- FI-TER  des belles rues de Bruges sous le soleil en plus !!!

Je vous laisse découvrir cette première partie sans trop de blablas, juste quelques points de repères si vous passez par là-bas.

On commence autour de la cathédrale St Sauveur que l'on contourne sur son côté sud par la Sint-Salvatorskerkhof pour rejoindre la rue Heilige-Geeststraat. Et vous savez quoi ? Tellement attirée par ces petites maisons bien typiques, j'en ai oublié de prendre en photo la cathédrale… vous ne la verrez que de derrière !






Nous poursuivons sur Mariastraat


Nous découvrons l'église Notre Dame et sa petite chapelle annexe ainsi qu'un peu plus loin l'Hôpital St Jean qui borde le canal.




Les petites ruelles perpendiculaires à cette grande rue sont très calmes et l'on peut y découvrir des petits trésors cachés derrière les portes ouvertes.




Sur Katelijnestraat, nous prenons une ruelle très étroite Stoofstraat, qui nous mènera sur une place avec des maisons très anciennes puis sur Walplein là où se situe la brasserie de Halve Maan.






Ce que nous ne savions pas c'est qu'il fallait réserver à l'avance la visite. Toutes les visites étaient prisent le matin. Rendez vous est donc pris l'après midi avec un guide parlant français.


Nous continuons donc notre promenade en direction du begijnhof situé non loin de là



En arrivant près du béguinage, nous admirons la petite fontaine à chevaux qui n'était pas en eau ce jour là mais aussi le petit clin d'oeil d'un restaurateur à ses voisines .






Le béguinage est bordé d'un très joli parc et ceinturé par de grands murs longeant le Groenerei. Nous n'avons pas encore franchi les murs qu'une sensation de plénitude nous envahi.





Derrière ce portail, se trouve le célèbre begijnhof de Bruges, mais nous ne franchirons les portes que lors d'un prochain article


Encore un petit peu de patience
A bientôt pour la suite
Tatiana