vendredi 16 février 2018

FIN DE JOURNÉE

Assez rare en ce moment pour pouvoir le prendre en photo sous toutes les coutures, c'est en cette fin de journée qu'il nous est apparu, comme ça, après une journée plus que maussade.


Le soleil a daigné nous montré le bout de son nez… histoire de nous narguer un peu et de nous rappeler qu'il était encore là… pas bien loin… c'était une fin de journée de janvier, après des jours et des jours… que dis-je des semaines sans le voir… On l'avait presque oublié !


Heureusement pour lui, sa venue nous a offert un spectacle fantastique. Depuis, nous sommes en février et nous avons du avoir…3 jours de soleil ! Incroyable non !!!!

Je vous l'ai déjà dit non ? J'adore la vue que j'ai de mon salon !!!

Bon weekend à vous tous
A tout bientôt
Tatiana


mardi 6 février 2018

DANS LES RUES DE BRUGES -3-

Vous me suivez une dernière fois dans les rues de Bruges ?

Nous entamons aujourd'hui la dernière partie de cette visite de Bruges… mais rassurez vous il y a encore bien d'autres choses à découvrir, je ne vous ai pas mis toutes mes nombreuses photos !!!!



Cette étape nous emmène le long du grand canal qui entoure la ville, à l'ouest plus précisemment, avec pour objectif de découvrir les 4 derniers moulins encore existant de Bruges.



Vous le savez peut être maintenant, mais j'adore les moulins. Je ne pouvais donc pas passer à côté…




Pour nous y rendre, à la sortie de la visite de la brasserie, et après avoir passé un bon et agréable moment à bruncher sur le Walplein, nous avons pris le parti de longer le Groenerei pour repasser sur nos pas de la veille et revoir ainsi le quai du Rosaire de jour cette fois. Dommage, le contrejour ne lui rend pas justice. Il vaut mieux y aller le matin je pense.





Nous n'avons pas été déçu, c'était différent, plus de monde, mais toujours aussi beau. 



La promenade le long de ce canal s'est avéré tranquille et superbe, passant pas des places aux styles médiévales, nous tombons presque par hasard sur le magnifique parc Arensthof, son superbe petit pont de pierres, ses maisons pittoresques qui ont les pieds dans l'eau. On a l'impression à cet endroit de remonter le temps !





Puis nos pas nous ont dirigés tout doucement vers la Kruispoort (une autre porte qui mène à la ville). Là sur la gauche, l'esplanade bien verdoyante où trônent fièrement les 4 moulins en bois colorés.




Ils étaient fermés ce jour là mais il me semble que 2 de ces moulins fonctionnent encore.



Nous profitons un long moment des lieux, grimpons les échelles… (chuuutttt !!!) puis reprenons le chemin du centre via des petites rues typiques pavées (comme toutes les rues de la ville) toutes plus charmantes les unes que les autres.



Nous empruntons la Balstraat, une rue pittoresque bordée de maisons ouvrières, des habitations à pièce unique datant du XVIIème. Là de cette rue, nous voyons une drôle de tour surmontée  d'un clocher particulier qui s'avère être une chapelle (plutôt grande la chapelle) privée dite de Jérusalem.




Petit à petit, nous arrivons sur une belle et immense place : la Burg où se dresse devant nos yeux de magnifiques… (je crois que j'ai déjà donné cet adjectif plein de fois non ????) édifices, l'Hôtel de Ville et la basilique Saint Sang… C'est fou dans cette ville où que l'on aille, quelque soit l'endroit où nos yeux se posent, tout est superbe !  il y a au mètre carré un nombre de beautés architecturales incroyables !!!!




Tout près de là, nous prenons la Breydelstraat qui est un accès direct du la "Garre", une toute petite ruelle médiévale coupe feu typique qui relie la place du Burg au Mark. L'endroit n'est vraiment pas facile à trouver mais vaut le coup d'oeil surtout quand on a une puce qui veut voir ce qu'est une rue coupe feu ! Bon au vu de la largeur de la rue… pas sur que ça coupait vraiment le feu mais bon !


Il était pour nous temps de rejoindre notre petit hôtel (Monsieur Ernest, très sympathique au demeurant, je vous le conseille) afin de reprendre la route vers la Lorraine.


Nous ne serons partis que 2 jours mais 2 jours de dépaysement incroyables aux portes de chez nous… Et puis vous savez quoi … Nous avons oublié de rapporter du chocolat !!!! C'est ballot ! il faudra que l'on y retourne !!! Mince alors !!!!

J'espère que je ne vous ai pas perdu en cours de route et que la visite vous a plue. Dur dur de faire un billet court sur de si belles villes ! Il y a tant à montrer !

Et puis si vous avez l'oeil, vous pourrez découvrir sur l'une des photos un petit clin d'oeil à notre prochaine destination fin février… Allez, je vous donne un petit… tout petit indice pour trouver … Cherchez un petit quelque chose de rouge !

Allez, assez blablaté, je vous laisse et vous dis à très bientôt… pour un billet plus court ! promis !

A bientôt, Portez vous bien
Tatiana


jeudi 1 février 2018

DE HALVE MAAN

Nous poursuivons aujourd'hui notre visite de la ville avec une étape que nous ne pouvions pas ne pas faire.



Monsieur étant un grand amateur de bières, nous ne pouvions pas passer à Bruges sans visiter une brasserie.




C'est donc à la brasserie de Halve Maan (demi-lune) que nous nous sommes arrêter le temps d'une visite guidée  en français (oui c'est mieux !) afin  d'assouvir notre soif de connaissance… mais pas que... puisqu'une bière (la Brugse Zot blonde of course) est servie à l'issue de la visite !



La visite est axée pour une grande partie sur le musée (ça tombe bien je suis fan !) mais nous voyons aussi lors de nos passages dans différentes salles les parties plus modernes  de la brasserie, (cuves de brassages etc…. salle où d'ailleurs, il vaut mieux ne pas être trop habillés tellement il y fait chaud !)





La brasserie de Halve Maan est la plus ancienne et la dernière brasserie de la ville de Bruges. C'est une entreprise familiale qui a vu se succéder depuis 1856 six générations de brasseurs. Mais avant ça, il fait mention dans les registres de la ville l'existence d'une brasserie au même endroit depuis 1564.






Nous montons, descendons bon nombres d'escaliers très pentus et étroits, qui nous permettront entre autre d'arriver sur les toits de la brasserie afin d'admirer le panorama sur le Bruges historique.




Cette visite est vraiment très intéressantes et très bien menée en petit groupe d'une petite dizaine de personnes avec un guide qui vit son métier passionnément et cela se ressent.





La brasserie à comme particularité entre autre depuis le 16 septembre 2016 d'avoir un pipeline à bière.


En effet, un bieroduc transporte la bière entre la brasserie du centre ville et l'usine d'embouteillage qui se situe à un peu plus de 3 km de là. Système qui aura permis entre autre de désengorger le centre ville des camions de transports et ainsi de garder le berceau historique de la brasserie.



Je vous passe les détails de la fabrication de la bière, et vous dis à très vite pour la suite et fin de notre ballade à Bruges… qui aura quelques petits airs des Pays-Bas !

A bientôt
Tatiana